Tiptoi : ma bonne idée cadeau !

stylo_produits_complet_neuEn cette période pré-noël tu cherches peut être des cadeaux à offrir à ton nain, celui de ta sœur (ça marche aussi avec ton frère), ton cousin, la fille de ta meilleure amie… Bref si tu cherches un cadeau qui puisse être LA bonne idée aussi bien pour un schtroumpf de 4 ans que de 10 ans, la Quadru’mum va partager sa trouvaille de l’année dernière : le TipToi.

Alors le concept : un stylo électronique que tu achètes seul (ce qui ne sert pas à grand chose j’en conviens) ou dans un coffret de base avec un livre.

Ce qui est sympa c’est que le stylo fonctionne vraiment bien (même apres une année d’utilisation intensive et pas toujours délicate pour mon terminatorde4ans) et propose différents modes d’utilisation sur le livre : un mode histoire, un mode jeu, un mode découverte… Bref très sympa. Des livres il en existe plein, ici on a les animaux de la ferme, ceux de la savane et les pirates (gros coup de cœur de mon fiston). Pour noël prochain, il est déjà prévu qu’il recevra celui des dinosaures.

Le truc en plus c’est que la gamme TipToi propose d’autres idées sympas : des jeux de société pour jouer avec le stylo (ici on a celui sur les saisons et celui sur l’enquête en anglais) mais aussi des puzzles interactifs (ma grande aura celui du centre équestre au prochain Noël), des figurines d’animaux, dinosaures… Un globe que ma fille adore avec différents modes aussi…. Bref le truc est vraiment bien pensé.

Côté prix, le coffret de base (le stylet + le livre) coûte environ 40 euros, les livres autour de 20 euros, les jeux de société à partir de 13 euros, les puzzles pour les premiers prix autour de 8 euros et les figurines pour les moins chères à moins de 4 euros.

Ici il est utilisé pratiquement quotidiennement lors de temps calmes, il nous accompagne pendant les vacances pour les trajets notamment ou pour les sorties qui nécessitent de patienter. Et en plus on peut brancher un casque sur le stylo ce qui permet de l’utiliser en toute discrétion par exemple en salle d’attente, à l’hôpital… Bref, tu l’auras compris, ici on est fan du TipToi. Ah et si tu avais un doute, cet article n’est toujours pas sponsorisé… évidemment !

Et toi quels sont tes coups de cœur pour ce noël ?

Publicités

La cocotte de l’espoir….

En ce triste matin qui se lève sur Paris, j’ai envie de partager un moment plein d’espoir. Hier matin, avant d’aller à l’école, ma fille de 8 ans a réalisé une « cocotte » en papier – vous savez ce petit jeu où l’on donne un chiffre, on choisit un dessin et on découvre une petite phrase. 
Hier, pas de « tu es une patate » et autres blagounettes, mais une cocotte magnifiquement positive !

🌸 derrière l’arbre  » tu fais plaisir aux gens »

🌸 derrière la maison  » tu vas être contente aujourd’hui »

🌸derrière le gâteau d’anniversaire « il va faire beau aujourd’hui »

🌸 derrière le cœur « tu vas voir des gens que t’aime »

🌸 derrière le trèfle à 4 feuilles  » tu crée ta vie »

🌸 derrière l’ampoule « tu vas émerveiller les personnes que tu croises »

🌸 derrière le soleil « tu vas avoir du plaisir aujourd’hui »

🌸 derrière la fleur « tu es merveilleuse »

 

Cette cocotte m’a émue et alors que je découvrais les informations terrifiantes cette nuit, j’ai repensé à ce qu’avait écrit ma fille. Ce monde n’est pas le sien, j’ai l’espoir qu’elle et sa génération seront plus éveillés…
J’ai confiance ! Je choisi d’avoir confiance en elle, en eux, en nous, en moi… En vous 💕

Thermomix : cet ami qui me veut du bien !

thermomix TM5

Impossible de ne pas inaugurer cette rubrique « testittude » avec celui qui partage ma vie depuis quelques années mois : le TM5 ! Oui j’avais noté « années » car avant lui j’avais acquis son grand frère le TM31 dont j’étais déjà ravie. Mais très attirée par le côté « geek » du nouveau thermomix j’ai revendu mon fidèle compagnon et craqué pour le côté « in » de ce beau joujou…

Attention, encore un article sponsorisé par mes deniers personnels ! Donc je ne dis que ce que je pense… Quadru’independante !

Alors, soyons clair, c’est un investissement ! Et pas des moindres… Il te coûte un bras (l’ancien) et un œil (pour le nouveau)… Environ 1300 euros… Alors oui, je suis d’accord avec toi, c’est hors de prix ! Mais bon… là où certains investissent en cigarettes, en sacs de grande marque, en plats cuisinés surgelés sur le long terme… Moi j’ai investi (avec un petit crédit tu t’en doutes) dans le thermomix. Ce robot, l’ancien comme le nouveau, il a révolutionné ma vie de feignasse…

Oui, avouons-le, la Quadru’presque, la cuisine c’était pas trop son truc. Mais avec la naissance des enfants et surtout la prise de conscience de la nécessité d’une alimentation saine, sans additifs, sans colorants ni toutes les cochonneries… bah l’arrivée du thermomix il a tout simplifié ! Le principe de l’ancien; comme du nouveau; c’est de rendre facile les choses : Si comme moi tu n’es pas un fin cordon bleu qui aime passer des heures en cuisine, tu jettes tout dedans en suivant la recette et tu laisse la magie opérer: En gros il pèse, hache; il cuit; il mixe au besoin… Bref hyper pratique. Rater une béchamel c’est maintenant impossible, faire une purée maison « je me la pète » rien de plus simple, une bonne soupe pour ravir (rire sardonique de la quadru’mum) les nains chaque soir, un jeu d’enfant. Et je ne te parle même pas des moelleux au chocolat au cœur fondant, des brioches filantes ou des crèmes dessert… . Ce que j’affectionne particulièrement c’est la cuisson étages : Tu lances ton riz, ton saumon et tes légumes tout en même temps et ça cuit tranquille pendant que tu fais le bain des Schtroumpfs  !

Bon et le nouveau me diras-tu ? Et bien il fait tout pareil mais un peu mieux (plus de contenance, plus de puissance…) et surtout il a un écran tactile qui te guide pas à pas pour chaque étape. Plus la peine d’ouvrir le livre, il te dit tout du coup même les enfants (et l’homme oui je te jure) peuvent cuisiner avec. C’est vraiment un compagnon idéal qui m’accompagne au quotidien (euh l’homme aussi mais c’est pas le sujet de l’article) et qui trouve aussi sa place dans la cuisine des supers cuisinières (oui mes bonnes amies sont pour certaines de vraies Cyril Lignac en jupette elles !) comme un super assistant. 

Seul point négatif (à part son prix or course),  ce sont les plats mijotés. Même si certains affirment que leur bourguignon, leur daube ou leur pot au feu sont tops au thermomix, j’avoue que sur le coup je ne les suis pas ! Pour remédier à ça je te parlerai dans un prochain testiittude de l’autre achat spécial feignasse gourmande (pas’chir celui ci) que j’ai fait et qui comble mes attentes : la Mijoteuse. 

Pour commencer… être bien dans ses baskets !

PhotoFunia Cook Book Grand 2015-10-13 07 11 33Comme tu l’as lu dans le précédent article, la Quadru’presque, après les premiers résultats avec la séance d’hypnose pour mincir, a décidé d’aller plus loin : en franchissant la porte d’un hypnothérapeute. L’idée : voir en vrai ce que c’était et renforcer, au besoin, les premiers effets de la séance en ligne.

Bon si tu t’attends à lire un article sur l’hypnose, tu vas être déçu(e). Sur les trois heures que la Quadru’curieuse est restée avec l’hypnothérapeute (charmant au demeurant), il y a eu,  allez, 10mn d’hypnose… Le reste a été de l’échange, de la discussion… Bref plus une séance de psy qu’autre chose. Mais avec sa voix douce et posée, le charmant (ah oui je l’ai déjà dit ???) hypnotherapeute l’a amené à une vraie prise de conscience.

Tout d’abord : pourquoi, quand et comment je grignotais ? J’ai réalisé que ce temps de grignotage était le seul temps que je m’accordais, vraiment… C’était mon sas de décompression, ma parenthèse.

Par extension j’ai réalisé que j’avais pas mal de colère refoulée en moi : envers mon mari qui lui s’accordait du temps pour ses activités (sports, amis…), envers mes enfants qui étaient extrêmement chronophages et ne me laissaient jamais une seconde pour moi, envers mon boulot, envers….

Et bien sûr, au final, j’ai réalisé que ce n’était ni mon boulot, ni mon mari, ni mes enfants qui m’empêchaient de prendre ce temps pour moi, mais seulement moi. J’avais l’impression que tout reposait sur moi et que chaque seconde que je m’accorderai me provoquerait, forcément, plus de fatigue, de débordement… et de culpabilité de ne pas être avec les miens… Tu la vois là, la Quadru’torturée (et tortueuse) ?

Le gentil (je l’avais pas dit ça non ?) hypnothérapeute m’a donc amené à prendre conscience que pour me sentir mieux dans ma vie de femme et de maman il était essentiel que je prenne du temps pour moi, pour mieux me retrouver et les retrouver…. Petit à petit… C’est ce que j’apprends à faire depuis quelques mois. Sans cette culpabilité que je pouvais avoir auparavant. Tout simplement en me disant qu’ils retrouveront une maman et une épouse plus détendue et épanouie. Et cela marche… Et par extension, ils vont tous bien mieux ! Nous allons tous bien mieux.

Adepte de l’éducation non-violente j’ai tout l’apanage, tous les livres, tous les outils. J’ai suivi les ateliers Faber-Mazlish, j’ai tous les ouvrages de Filliozat, de Catherine Dumonteil-Kremer, de Gordon (…). Je suis une ultra-convaincue et convaincante… mais je viens enfin de trouver la clef qu’il me manquait pour que le rouage fonctionne, enfin, comme j’en rêvais… Je pouvais essayer de tout mettre en pratique (et si je réussissais à garder le cap c’était uniquement au prix d’efforts immenses qui avalaient toute mon énergie) mais si je n’étais pas sereine et en « paix » avec moi-même, c’était une lutte – une dure lutte (et non pas une turlute comme dirait ma collègue préférée), perdue d’avance ! Je sais désormais que pour profiter de mes enfants, les accompagner avec sourire et bienveillance il est essentiel que je sois bienveillante avec moi-même. Et la différence est énorme.

Je suis toujours cette maman non-violente, présente, qui pratique l’écoute active et essaie d’offrir des racines profondes à ses enfants. Mais la différence ? Je suis cette maman bien dans ses baskets, qui arrive à être présente pas seulement physiquement mais aussi intellectuellement. Je suis cette maman qui arrive à ne pas penser à l’instant d’après pour savourer simplement le rire de ses enfants qui font voler leur cerf-volant.

Comment ? En lisant, en écrivant, en faisant du sport, en pratiquant la méditation… En empruntant un nouveau chemin… bref, tout cela j’y reviendrai dans d’autres articles… Mais une chose est certaine… la Quadru’presque n’a jamais été aussi épanouie qu’aujourd’hui ! Et ça, c’est bon !!! Quand je vous le disais que le cap de la quarantaine ne m’effraie même pas !

Hypnose : Mincir en dormant… la Quadru’presque l’a fait !

régime et hypnoseBon, on ne va pas se le cacher… entre les grossesses, la fatigue, le boulot… La Quadru’presque avait un peu morflé sur le plan… pondéral (non ne viens pas me parler de mes rides et de mes cernes, ce n’est pas le sujet du jour…). Rien de dramatique mais une bonne quinzaine de kilos quand même ! Et ces derniers commençaient sérieusement à peser tant sur son dos (ouille, gros point faible de mam’quadru) que sur son moral. Bref, les années passaient et les kilos s’installaient très très confortablement. Faut dire que dans la maison on est plutôt accueillant !

En quête du Saint-Graal !
Un soir, parmi tant d’autres, la quadru’presque a donc décidé de trouver comment perdre un peu de poids. Mais surtout… sans régime ! Bah oui, avouons le tout de suite… la volonté n’est pas le point fort de la dame. La gourmandise oui par contre… et pour perdre du poids, faut être honnête, la mayonnaise entre les deux ne prend pas ! Voilà donc notre Quadru’ en quête du St-Graal ! « Il doit bien exister une façon de perdre ces fichus kilos et retrouver mon corps de déesse sans me priver de chocolat, de daube ou de tartes ???« . Ok, là, ami(e) lecteur(rice) tu te dis que la Quadru’ elle se laissait bercer par ses douces illusions… Et pourtant…

Allez, je ne te fais pas languir, je te l’annonce direct… En 6 mois environ, sans aucun régime, la Quadru’ a pu retroquer (je sais ce mot n’existe pas mais je trouve qu’il sonne bien) ses jeans taille 42 (un peu large quand même), contre son 38 ! Moins 10 kilos au compteur pour la belette, du jamais vu en 10 ans de tentatives plus ou moins heureuses mais jamais dangereuses (le régime ducon très peu pour la Quadru’bio) !
Allez, je te laisse reprendre ton souffle, je te sens sonné(e)… voir dubitatif ! Et pourtant… Je vais te dévoiler la botte secrète de la Quadru’ ? L’hypnose !

Bon comme tu ne me connais pas encore vraiment, je sens que tu hésites entre deux solutions :
>Fuir en te disant que la Quadru’ ne te semble pas très fréquentable
>Rester, piqué par la curiosité et l’envie d’en découvrir un peu plus

Perdre du poids par l’hypnose
Avant toute chose je précise que ce billet n’est pas sponsorisé par qui que ce soit, si ce n’est par mon banquier personnel !

Bon puisque tu es finalement resté(e), je vais donc t’en dire un peu plus sur mon parcours avec l’hypnose. Alors pour commencer saches que je n’avais jamais essayé, ni même envisagé de tenter. De l’hypnose je ne connais que ce que les shows télé veulent bien nous en montrer et franchement… cela ne me donnait pas vraiment envie. Mais bon, vraiment, mes kilos… Bref j’étais motivée alors…
Tadaaaam, j’ai décidé d’essayer en faisant confiance à un site qui me semblait assez sérieux et surtout proposait le remboursement en cas d’échec.

L’investissement au départ n’était pas mirobolant (39 euros) – oui ne t’inquiètes pas je te donnerai le lien après -, j’ai donc téléchargé le fichier mp3 sur mon téléphone et c’est parti pour 30 jours d’écoute. Trente jours ? Là je te sens découragé ! Bah oui mais il faut bien faire un minimum d’effort pour retrouver (ou trouver) un corps de déesse (ou de Dieu Grec si t’es plutôt du style barbu !). Donc 30 jours, c’est le temps qu’il faut à ton cerveau pour enregistrer le message. Et puis, soyons honnête, il te suffit de brancher tes écouteurs, te laisser aller au son de la voix et… finir dans les bras de Morphée.

Mais comment ça marche ?
En gros, –très gros, l’hypnose elle transmet le message à ton cerveau que tu peux manger de tout (trop cool) mais que tu dois t’arrêter dès que tu reçois les signaux d’alerte que tu n’as plus faim (la fameuse satiété) – et qu’en mangeant léger tu te sentiras… bah léger et donc mieux. Alors ne nous leurrons pas, la satiété les premiers jours tu la repères difficilement. Tu hésites, tu traques… Tu essaies de ressentir si ce petit creux dans le ventre, là, juste là, c’est de la faim ou de la gourmandise. Et puis, au fil des jours, cela devient plus simple. Au bout de quelques jours j’ai réalisé que j’ai diminué de moitié (oui oui tu as bien lu) mes portions. Je mangeais le double de mes besoins ! Tu comprends mieux pourquoi la Quadru’ elle les gardait ses bourrelets un peu partout !

Second point sur lequel a très bien fonctionné la séance, le grignotage. En effet, avant l’hypnose, je n’avais pas conscience que la sensation de faim m’angoissait et que dès qu’elle pointait le bout de son museau je cherchais à la combattre.
L’hypnose m’a donc permis de reprogrammer en douceur mon cerveau pour accueillir avec plaisir cette sensation de faim et la voir grandir avec plaisir jusqu’au moment du repas. En effet, la Quadru’ désormais, quand la faim arrive, se dit « mmmh je vais me régaler au prochain repas » et non plus « arghh je me sens mal, il faut que je mange »

Résultat, je n’ai pas changé d’un iota pour alimentation. Je mange de tout, aussi bien des plats en sauce, que de la soupe, que des desserts, que des plats équilibrés… Mais le tout en quantité raisonnable, sans aucune culpabilité et sans grignotage. Je sais que cela peut sembler incroyable, mais je suis la preuve vivante que cela fonctionne. Lorsque j’ai commencé l’hypnose, en mars dernier, j’affichais un poids de 68,7 kilos… pour 1,64 mètres…. Six mois plus tard, j’ai vu avec plaisir la dizaine changer sur la balance… J’affiche un poids entre 58 et 59 kilos… Tout en douceur… Dans l’idéal j’aimerai perdre encore 3 ou 4 kilos, mais je laisse le temps faire son œuvre, je ne suis pas pressée.

J’ai quand même eu besoin d’une piqûre de rappel au bout de quelques semaines. Je sentais que je relâchais un peu la recherche de la satiété… j’ai donc refait une session d’écoute de la séance d’hypnose. Et cela a de nouveau porté ses fruits. Je continue donc rassurée, en sachant qu’au besoin je pourrais toujours écouter ma séance.

J’ai également tenté l’hypnose pour le sport…. Feignasse la Quadru’presque, je te l’ai précisé… je te raconterai cela dans un prochain article…
Ah et j’ai également essayé la séance chez un hypnothérapeute qui a été une vraie prise de conscience, là aussi je te ferai un article sur le sujet… Bref, j’ai du boulot ! A moi le clavier et à toi la lecture…

Ah et oui, le plus important ! Si tu as envie de tester toi aussi cette séance d’hypnose tu peux aller voir sur ce site. Mais pas la peine d’y aller de ma part, je n’ai pas d’entrées ni de réductions 😉  Ah et si tu essaies, viens donc me raconter ton expérience !

Jour 1 – La quadru’presque s’éveille !

Bienvenue ami lecteur sur ce tout nouveau blog… Le blog d’une quadru’presque… Alors soyons clair, même si j’approche de manière assez critique la quarantaine (une bonne quinzaine de mois encore quand même) ce n’est pas ce qui me définit… Je suis maman de deux gnomes (une schtroumpfette de 8 ans et des poussières et un schtroumpf de 4 ans et des moutons), je suis branchée bio, maternage, éducation non-violente… enfin bref tout le package complet de la mum’zen ! Donc de tout ça, bien sûr, je te parlerai sur ce blog… Mais pas que ! Et oui, après 8 ans de maternage intensif j’ai réalisé qu’il était essentiel pour ne pas m’épuiser et finalement passer à côté de mes enfants de prendre soin de moi. J’ai donc commencé un nouveau chemin passionnant qui me permet de me sentir chaque jour mieux dans mon corps, dans ma tête, dans ma vie de maman, de femme… bref, d’aborder avec le sourire cette nouvelle décennie qui se profile à l’horizon… loin, très loin, enfin un peu loin encore quoi…!

Bref, on va parler un peu de tout ici… Et pour peu que tu sois un peu touche à tout comme moi (ou instable !), tu devrais te sentir plutôt bien dans mon home sweet blog 😉 Alors bienvenue à toi ami(e) lecteur(rice)…